Logo5012 2

 Votre panier est vide  Votre compte

LA FILLE DU QUATRIÈME

un roman de Pierre Graas en pré ventes jusqu'au 4 septembre 2019 - remise de 15 %

Plus d'informations

23,00€ TTC

Gagnez 2 points fidélité en ajoutant ce produit à votre commande.

État du produit : Neuf

Fournisseur : Editions la petite helene

Fabricant : Bookpress.euro

 

Grassrevu

RELIÉ 310 PAGES

ISBN 9782378390945

PRIX PUBLIC 23,00 EUROS

PRÉ VENTES 19,55 EUROS

FRAIS DE PORT OFFERT

LA FILLE DU QUATRIÈME

 PIERRE GRAAS


Paris, XIX°arr. Un modeste studio sous les toits. Une jeune femme seule avec son chat.
Au quotidien, dans un atelier d'architecture, ses talents professionnels sont reconnus. Par contre, elle qui reste discrète sur elle-même n'apprécie guère les avances insistantes de son patron Miguel.
Elles s’ajoutent à l’insistance d’une ancienne relation qui, l'ayant retrouvée après plusieurs années, vient la harceler jusqu'à la porte de son studio.
Son passé à Lille, elle l'a fui et, pour le mettre définitivement hors d'état de lui nuire, elle a même troqué son prénom ambigu, Dominique, contre un autre qu'elle s'est choisi : Muriel.
Seule une collègue, Bénédicte, avec laquelle  va se nouer un lien privilégié, décèlera la blessure qu’elle endure depuis longtemps .
Les évènements vont se bousculer et les relations se compliquer pour une fille en laquelle s’entremêlent  l’adolescente attardée,  la femme décidée, la professionnelle rigoureuse, l’amoureuse malgré elle, l’amie sincère…
Un récit sans temps mort, ancré dans une multitude de petits faits et de dialogues vivants, qu’ on a du mal à le quitter avant de l’avoir refermé sur la dernière page.

                                        * * *
La particularité de ce roman réside  aussi dans le fait que l’auteur a choisi d’accompagner le lecteur et ses personnages, tout au long du récit.
Il se permet de reconsidérer avec quelque distance, voire au second degré, toute cette histoire…
Ce point de vue décalé, tour à tour bienveillant, amusé, autocritique, philosophe, ironique ou intrusif, s’insinue dans  les bas de page.
Le roman se suffit à lui-même. Cependant, le découvrir avec l’auteur penché au-dessus de votre épaule pour vous faire partager ses réflexions incongrues peut y ajouter du piment et une complicité amusante.

 

  Hans2

 PIERRE GRAAS

Né dans la banlieue industrielle de Liège (B), bon élève mais chahuteur contestataire, il entreprendra à 17 ans de glaner quelques titres universitaires.

A 19 ans il écrit vite fait des chansons humoristiques pour une émission culte de la Radio Télévision Belge.

Actif dans les mouvements de jeunesse il touchera aussi un peu à la musique et au dessin.

Il  exerce d’abord diverses professions et fonctions « honorables » qui l’obligeront à écrire des textes « sérieux » et « utiles ».

Il les abandonnera toutes à l’approche de la quarantaine, pour créer l’une ou l’autre entreprise, mais surtout s’adonner en toute liberté à des activités diverses, créatives et souvent manuelles, comme la restauration d’un manoir spadois ou l’aménagement d’un espace culturel ouvert à toutes les disciplines artistiques.

Il éprouvera tardivement le besoin de libérer fantaisie et imaginaire endormis, lors d’ateliers d’écriture.

Encouragé par quelques nouvelles publiées ou primées, il se surprend en 2017 à voir sortir de sa ‘plume’ à encre gel, en six semaines, un roman de 350 pages. Celui-ci a heureusement été amplement retravaillé depuis !

Le susnommé semble assumer parfaitement la schizofrénie en raison de laquelle 4.200 amis facebook le connaissent comme ‘Hans Gruber’.

Les deux personnages auraient-ils, ici, enfin opéré leur jonction ?

Publications :

- Nouvelles dans 4 recueils collectifs aux éditions BOZON2X, Spa

- Le Domaine des Oiseaux, éditions LAMIROY, Bruxelles

- Contribution à « Femmes des années 2020 », LAMIROY, Bruxelles

- Panique au fil de l’Ourthe in « Esneux s’enlivre », Murmure des soirs, Esneux

- En vers et contre tout, éditions LAMIROY, Bruxelles