Logo5012 1

 Votre panier est vide  Votre compte

L'EXTINCTION

un roman de Julie Legrand en pré-ventes jusqu'au 05 décembre 2018

Plus d'informations

17,00€ 14,45€ TTC soit 2,55€ de remise

Fournisseur : La P'tite Hélène Éditions

Fabricant : Bookpress.euro

Extinction21

  BROCHÉ 140 PAGES

ISBN  9782378390433

Prix public 17,00 euros

remise 15 % en pré ventes 

14,45 eur + 3,44 eur de frais de port

17,89 euros

MERCI !

 

L'EXTINCTION

un roman de JULIE LEGRAND

L’Extinction décrit au travers d’un lexique emprunté au langage galant, l’itinéraire de Violaine : apprentie-comédienne venue suivre les cours d’art dramatique dispensés par LC, pédagogue taciturne et intransigeant, dont la technique d’apprentissage des grands textes du répertoire, soumet ses élèves aux rites d’une  initiation féroce.

Invitée à travailler le parcours d’Hermione dans Andromaque, Violaine se voit proposer de donner la réplique à Alex H, « jeune premier » au physique de héros, à la réputation sulfureuse, dont la présence l’intrigue autant qu’elle la trouble.

Prise à partie entre son engagement sur le personnage et ses sentiments pour Alex H, la jeune fille mesure toute la difficulté de l’expression du sentiment amoureux et décide, en élève assidue, d’expérimenter au pied de la lettre les codifications tragiques dictées par LC.

Mais tandis que ce dernier, fin stratège, s’amuse à changer d’un jour à l’autre les règles du jeu vouées à tester les capacités d’endurance de ses sujets, Violaine se révèle impuissante à se donner les moyens de son ambition. Réduite dans ses possibilités ; poussée dans ses retranchements, elle perd progressivement pied et bascule…

EXTRAIT :

Mépriser : ne point éprouver d'amour pour .

Jours de colère. Le temps passe dans une impuissance à faire avancer les choses. Nous sommes d’humeur électrique, vissés sur nos sièges élimés. Combien de nuques s’y sont posées avant nous, combien de mains usant leurs rêves jusqu’à la trame ? Combien de corps avachis par l’écrasante médiocrité d’une époque ?

LC, d’une humeur massacrante, change d’un jour à l’autre, la stratégie du combat. Un jour : c’est une audition de fables passée devant un mystérieux personnage dont on ne connaît ni l’identité ni les intentions, et de longs conciliabules entre eux, tandis que nous défilons sur le plateau comme du bétail. Un jour : il brandit une liste de noms de ceux qui auront dorénavant le droit de lui passer leurs scènes sans les préparer avec l’assistant et je note qu’Alex H figure en bonne place mais aucun nouvel arrivant de ma connaissance. Un jour, il interrompt un tel à la seconde réplique, l’encense avec brutalité, avant de digresser en se félicitant d’avoir, en dépit d’un parcours semé d’embûches, réussi à passer de l’état d’apprenti comédien à celui du monstre sacré. Un autre, c’est un silence teigneux, enchaîné de moqueries destinées aux filles ; Lucille demeurant à ce jeu, sa proie favorite. Intifada de lieux communs, tir à vue de projectiles aussi nauséabonds que : « Une femme ne devrait jamais fumer dans la rue, encore moins porter des talons hauts avec des jeans, c’est d’une vulgarité à toute épreuve, ah les bonnes femmes… » Un jour, il nous enjoint de lui adresser sur papier trois questions concernant le métier de comédien, qu’il triera et débattra interminablement à la séance suivante. Un autre, il menace de contrôler notre travail avec Pierre qu’il soupçonne de manquer de poigne avec nous. Un autre, Il boude et pleurniche de clore le cours pour prendre une retraite méritée. Bref. Ses atermoiements, visant à éprouver nos motivations à faire ce métier s’avèrent démoralisants pour tout le monde et leur résultat de nous interdire l’accès au plateau sans nous empêcher de passer par la case départ en signant un chèque le premier du mois. Atmosphère irrespirable où nos doutes sont dangereusement palpables, où certaines intentions de mutinerie se dessinent…(…)

 

14671248 10154933278793676 7049532371905520509 n 1

    JULIE LEGRAND

Originaire de Paris, Julie Legrand vit sur l’île de la Réunion depuis 2008.

Son écriture explore différents territoires littéraires : de la nouvelle au récit poétique, en passant par le théâtre ou l’album jeunesse.

Ses textes ont paru dans une quinzaine de revues littéraires, recueils collectifs d’éditeurs et de libraires, publications papier ou dématérialisées.

Elle a publié les deux recueils de nouvelles : Tangor amer et Les Ravissants ainsi que la novella : La fleur que tu m’avais jetée.

En 2016, elle crée la maison d’édition pour la jeunesse Alice au Pays des Virgules.

 

Bibliographie

Recueils de nouvelles

La Fleur que tu m’avais jetée, novella, Zonaires éditions, 2018

Les Ravissants, Zonaires éditions, 2017 

Tangor amer, Éditions Orphie, 2015

 

Publications en revues

3 textes sans titre, recueil collectif L’Instant fugace 2, Jacques Flament éditions, 2018

85ème étage, Revue du Festival Permanent des Mots N°17, éditions Tarmac, 2017

1 texte sans titre, recueil collectif L’instant Fugace, Jacques Flament éditions, 2017

Tôt ou tard, Salade Publication N°1, 2017

Rien, Jacques Flament Editions, recueil Résonances, 2017

Sugar Baby, Jacques Flament Editions, recueil La Folie, 2016

La petite communion, Revue Kanyar N°4, 2015

Un jour, ligne Paradis, Éditions Oléronaises, recueil collectif, 2014

La case de Marylise Payet, Éditions Chèvre-Feuille étoilée, 2013 (Revue éclats d’encre N°53-54, Nos maisons)

Alice Déraisonne Sans lapin, Marie France / Site du Livre de Poche, 2012

Á la prisonnière / Sur la photo / Un marché de saison / Chant des hommes intègres, 2010-2011, Gazette de la lucarne N°31, 33, 37 (La lucarne de l’écrivain)

Jeunesse

Á quoi rêve l’endormi ?

Martin cherche son nid

La princesse, le pipal et le perroquet, éditions Alice au Pays des Virgules, 2016-2017