Logo5012 1

 Votre panier est vide  Votre compte

L'appartement de Bertrand /Philippe Miquel

L'appartement de Bertrand / Philippe Miquel en souscription jusqu'au 15 juin 2018

Plus d'informations

Réduction 17,00€ 14,45€ TTC soit 2,55€ de remise

État du produit : Neuf

Fournisseur : La P'tite Hélène Editions

Fabricant : Bookpress.euro

           L'APPARTEMENT DE BERTRAND 

            DE PHILIPPE MIQUEL

 

François de Launay, peau de cadavre nacrée et yeux de fou, a invité Bertrand à un concert privé dans le Salon d’Hercule du château de Versailles parmi les aristocrates exhumés   manifestant bruyamment la finesse héréditaire de leur mélomanie. Quintette pour piano et vents de Mozart. À quelques rangs devant lui, on dirait les cheveux de Prune. Et sur cette note détachée du piano, bijou enchâssé exactement au centre du larghetto, Prune, (c’est bien elle), se retourne d’un coup et fiche son regard noir dans celui de Bertrand. Quelque chose ne tourne pas rond. Un gardien interrompt le concert. Alerte à la bombe. Dans un petit vent de frayeur élégamment contrôlée, le public se disperse dans plusieurs directions. On n’y voit pas grand-chose. On ne sait plus très bien où est l’escalier Gabriel et la sortie. Certains vont vers le vestibule de la Chapelle, d’autres vers le salon de l’Abondance jusqu’au salon de Vénus où la plupart font demi-tour. Sauf Prune. Elle, elle attend Bertrand, le dos appuyé contre une des colonnes ioniques en marbre de Rance qui encadrent les portes du fond. Elle porte une robe brun foncé de soie imprimée sous un blouson de cuir noir très ajusté, et des boots mordorés à effet peau de serpent. À l’une de ses boutonnières, elle a accroché un oeillet blanc. Quand Bertrand est à sa portée, elle l’alpague fermement et le colle à elle. Au plafond, dans un rai de lumière de source invisible, Europe est enlevée par un taureau, Venus soumet Bacchus  à Vulcain, et en bas, dans la pénombre des salons désertés, Bertrand investit le con de Prune qui le repousse soudain, se retourne, trousse son imprimé de soie sur sa divine lordose, projetant ainsi en arrière le globe parfait de son cul. Elle guide le vit  de Bertrand vers le centre de ses fesses. Il hésite. Elle insiste. L’oeillet blanc tombe sur le parquet. Bertrand triomphe, Prune exulte. Bref ils s’éclatent.

Sans titre 2

 

PHILIPPE MIQUEL

Parisien de naissance et de coeur. Beaucoup aimé les acteurs et les musiciens. Réalisé beaucoup de documentaires, quelques fictions, écrit pas mal de scénarios. Beaucoup de rêves et de plaisirs. Beaucoup de bruits et de fureurs. En Bretagne Nord depuis huit ans. Enfin seul. L’écriture en fin.

 

Appart4juin

 

Commandes et souscriptions par chèques et cartes bleues
Pour les commandes par chèque bancaire
Libellez votre cheque 

à l'ordre de "Luc Eyraud"
adresse postale

La Ptite Hélène Éditions
53 bd camille pelletan
84400 APT

 

montant 14,45 + 4,16 de frais de port

18,61 euros

MERCI !

                                                              

Commentaires (1)

Recalada
  • 1. Recalada | 16/04/2018
"Et sur cette note détachée du piano, bijou enchâssé exactement au centre du larghetto, Prune". En quelques mots la touche sensible et élégante d'un écrivain sur un monde dont on le devine amoureux et dont on a envie de découvrir les autres nuances. Une belle page prometteuse!

Ajouter un commentaire