Diapositive4 4

L'ALLER-SIMPLE

un roman de Naomi Bennasser en pré ventes jusqu'au 30/04/2024

remise 10 % sur deux mois 

 

25,00€ TTC

Prix à l'unité : 25,00€

Gagnez 2 points fidélité en ajoutant ce produit à votre commande.

Aller couv 2

RELIÉ 270 PAGES

FORMAT LUXE 170X280 

ISBN 9782378391928

PRIX 25,00 EUROS + FRAIS DE PORT

REMISE DE 10 % 22,50 EUROS

L'ALLER-SIMPLE

C'est une vie de labeur que mon grand-père paternel a connu. Une vie en grande partie vécue loin de sa ville, de son pays, de son univers. Miloud Bennasser était cette force de la nature, ce patriarche dur, cette figure d'autorité incontestable. Il était aussi un père déposant les fondations d'une vie meilleure, observant silencieusement le monde d'un oeil vif, visionnaire et perçant, plus tard ce grand-père bâtisseur de châteaux forts dans le salon. Très jeune, déjà, je me suis promise d'écrire son histoire. Elle bouillonne dans mes veines, me comprime le coeur, depuis trop d'années, et je la sens à la racine de mon être tout entier. Alors la voici.

Mon récit retrace l'enfance de mon grand-père dans un Maroc sous protectorat français et sa vie d'adulte ponctuée d'ambition, de courage, de responsabilités et de voyage. Son voyage à lui est sans retour. Son voyage me marque, nous marque, et fait écho à tant d'autres départs.

NAOMI BENNASSER

Sans titre 16

BIOGRAPHIE

Je suis née au sein d'une famille biculturelle et bilingue dans les années 1990. Les histoires, les livres, les mots, les images qui les accompagnent, ont toujours fait partie de ma vie. Ils m'ont appris à développer ma pensée ainsi que mon imagination, mais aussi à faire grandir en moi des émotions qui étaient déjà très intenses. Les histoires, les livres, les mots, les images qui les accompagnent, ont fait de moi une observatrice de la vie, du monde, des êtres humains. Ils m'ont aussi conduite à leur étude, et à celle des langues. Le manque de ne pas savoir parler, ou comprendre, la langue d'une partie de mes ancêtres m'a fait me rabattre sur une autre : l'anglais. J'ai étudié la langue de Shakespeare, celle des Brontë, d'Austen, des Shelley, avant de l'enseigner. Pourtant, le besoin d'écrire ne m'a jamais quittée. Mon recueil de poésie Gold m'a offert la beauté de partager ce que j'avais dans la tête et sur le coeur depuis toujours. Les poèmes et les livres à venir, et en cours de publication au Royaume-Uni, m'offriront peut-être ce que nous souhaitons tous : comprendre, nous comprendre nous-mêmes, l'amour, nous aimer nous-mêmes.