Bandeau

 Votre panier est vide  Votre compte

MANUEL MACHADO

 

Manuel Machado serait un lointain descendant du Grand poète espagnol du même nom mais pour l’heure son arbre généalogique n’étant pas encore attesté…   ce pseudonyme d’écrivain reste  un pseudonyme. Son écriture, elle, saura certainement vous convaincre !

 

 Extrait  :  Devant moi, à la table, je peux voir sa peau brûlée par le soleil, un peu usée, devant moi il y a ses années perdues qu’elle me crache à la figure comme une blessure, ces morsures de l'âme. Elle a pris le vol des goélands pour des promesses tenues, qu'est ce que j'y peux, de l'âge, du temps qui passe, des ratés de sa vie, de ses aigreurs. Elle croyait en lui comme à un totem, un Dieu d'éternité, elle aurait dû savoir que les hommes mentent pour ne pas mourir trop tôt, pour se conserver une belle  image. Elle débarque à mon bord avec le vent en poupe et la révolte dans l'âme, elle me ferait couler avant la grève, ne plus écouter le chant d'or des souvenirs bénis, ne plus filer indigne et sans souci, seul et radieux comme un passant sans coeur. J'ai rien à lui offrir moi, elle aurait dû prendre quelque chose quand ses cuisses étaient encore jeunes, c'est trop tard pour lui offrir la gale d'amour, les souliers vernis de l'espérance,..

Fournisseur : La P'tite Hélène Editions


 

Manuel Machado publie son premier roman découverte

"AMAZONES " aux éditions la P'tite hélène.

 

Elle est partie un treize octobre, déjà la date en elle-même avait tout d’un calvaire de jésuite. Je suis resté la nuit entière, dans la voiture, le jour ou elle a daigné enfin récupérer les gosses. Rien ne pourra effacer de mon esprit ce jour stupide et dérisoire. L’amour s’éteint de partout et j’ai l’air d’un zombie devant ce corps absent qui refusait mes nuits. Comment peut-on se faire manger la cervelle par l’antithèse du réalisme, je vous le demande ? Elle tournait tellement le dos à la réalité sincère à cette époque qu’elle a fini par me planter là avec ses rêves à elle dont elle m’avait fardé le crâne, moi qui ait une sainte horreur des grands espaces solitaires et de la nature sans amour, surtout de la nature sans amour. Elle tire la couverture à elle avec un larbin boutonneux qui lui enjôle la frimousse en un étage de tour Eiffel, un étage rendez-vous compte, il m’en aurait fallu trois cent cinquante pour la reconquérir. Un joueur d’accordéon qui sortait juste du conservatoire, à peine dépucelé, plein de boutons quoi, sur le soufflet et sur le front. Un valseur, un noceur de musette qu’elle se pavane et moi je lui écris des vers pendant ce temps, je m’accroche à ses jupons, je pleurniche le désamour, la myxomatose. Je savais tout au fond que c’était du sérieux cette manière de tout larguer au début de la course, comme si Christophe Colomb avait foutu au bastingage tout ses vivres et les derniers biscuits avec : par-dessus bord les chances de réussite, les lendemains qui chantent et l’indolence tranquille du bonheur quiet.

16997921 883296201812437 6363502611823210511 n

... .

 en commande ici :M MACHADO AMAZONES

Mach2net 1

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau